Modalités de l'oubli : un impensé de la culture numérique

Affiche de la rencontre
visage de l'intervenant
Une rencontre avec Louise Merzeau

Informations pratiques

le 18 mai 2017 • 19:19
à Numa

Louise Merzeau est une enseignante-chercheuse en sciences de l’information et de la communication. Elle vit à Paris et occupe actuellement le poste de Professeure en SIC à l’université Paris Nanterre tout en étant co-directrice du laboratoire Dicen-IDF.

Louise Merzeau nous propose de faire un tour d’horizon des modalités numériques de l’oubli, qu’elles soient techniques, juridiques ou sociales, pour montrer qu’il est urgent de repenser la question des traces numériques dans une visée mémorielle et politique. Cela suppose d’affranchir l’oubli numérique du cadre exclusif de la protection de la vie privée (question de l’incertitude et de la récalcitrance), d’imaginer des techniques d’oubli dans un rapport différé au flux (question de la confiance et de l’autorité) ainsi que de repenser la mémoire et l’oubli selon un modèle renouvelé d’éditorialisation des flux dans un environnement-support.